Notre Actualité

...

HERBICIDE DE BIO-CONTROLE

21 oct. 2016

La loi Labbé sur les Herbicides

La Loi Labbé nous impose un comportement plus vertueux vis à vis de l’utilisation des produits phytosanitaires.

Passé le 1er janvier 2017, l’épandage de produits phytosanitaires sur les espaces publics sera interdit à quelques exceptions près.

Parmi les alternatives possibles, les herbicides de biocontrôle à base d’acide pélargonique (Katoun, Dévatol …) sont des solutions pertinentes.

Le Katoun ou le Devatol sont des herbicides de bio-contrôle, ce sont des déssicants naturels à base d’acide pélargonique. Cette substance naturelle est extraite de l’huile de colza et bientôt de l’huile de tournesol, les adjuvants sont aussi d’origine naturelle. Ces herbicides agissent uniquement par contact en détruisant la cuticule cireuse des feuilles.

Le prix de ce produit est environ quatre fois plus important que leur homologue chimique, mais leur application est largement plus économique que les solutions manuelles ou mécaniques très gourmandes en main d’œuvre.

Particularités de ces produits : Utilisable de mai à septembre, sur jeunes adventices uniquement Application avec conditions climatiques recommandées : plein soleil + chaleur (temps secs entre 10 et 25 °c)

Durée d’efficacité reconnue : 21 jours. Ne pas appliquer en présence de rosée.

Encadré : Qu’est-ce qu’un produit de bio-contrôle ?

D’après la loi d’avenir agricole (n° 2014-1170), un produit de biocontrôle est un agent ou produit utilisant des mécanismes naturels dans le cadre de la lutte intégrée contre les ennemis des cultures.

Ils comprennent :

  • Les macro-organismes (qui ne sont pas considérés comme des produits phytopharmaceutiques)
  • Les produits phytopharmaceutiques comprenant des micro-organismes, des médiateurs chimiques comme les phéromones et les kairomones* et des substances naturelles d'origine végétale, animale ou minérale.

Les produits de biocontrôle peuvent donc aussi bien être de nature chimique de synthèse que naturelle.

Mis à part les macro-organismes et les phéromones utilisées dans le cadre du monitoring, les produits de biocontrôle doivent posséder une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) pour pouvoir être utilisés comme produits phytopharmaceutiques.

Afin d’éviter l’introduction de macro-organismes non indigènes invasifs ou nuisibles à notre faune locale, ceux-ci sont soumis à un régime d’autorisation national Voir liste ici

1 Provoquant ainsi un dessèchement des parties aériennes sous l’effet du soleil, sans toutefois affecter le système racinaire.

...

EFFAROUCHEMENT D’OISEAUX NUISIBLES AVEC OISEAUX DE PROIE

22 déc. 2016

La Société L’Eden Vert intervient sur des sites du conseil général des Hauts de Seine.

Lire l'article

...

Eco Pâturage

3 nov. 2016

Bilan 2016 de l'Eco Pâturage

Lire l'article

...

Allée de déambulation

7 avr. 2016

Lire l'article

...

Attention à elles

26 févr. 2016

La chenille processionnaire

Lire l'article

...

C’est le moment

5 févr. 2016

Le nettoyage hivernal des nichoirs pour oiseaux

Lire l'article